Comment apprendre en douceur le basket à son enfant ?

Contrairement aux idées reçues, le basketball n’est pas un sport réservé exclusivement aux grands. Il s’adresse aussi aux enfants. Néanmoins, ces derniers ont des difficultés à marquer un panier avec un support inadapté à leur taille. Il leur faut un panier de basket entre 130 et 200 cm de hauteur. En termes d’apprentissage, les progénitures assimilent très vite les règles du basket à travers des petits jeux d’entraînement. Revue de détail.

Les petits jeux pour apprendre la passe à un enfant

Certes, les enfants ne maîtrisent pas aussi rapidement la prise en main du ballon qu’un adulte, mais à force de s’entraîner à travers des petits jeux, ils gagnent très vite en efficacité. L’apprentissage peut être axé sur trois pratiques : la passe, le tir et le dribble.

La chasse au trésor

Pour que vos progénitures s’améliorent au plus vite en matière de saisie et de transmission de la balle, prévoyez des sessions de chasse au trésor.

Ce jeu consiste en temps normal à ramener en nombre des pièces d’or à travers des passes pour les conserver dans un coffre-fort. Mais dans le cadre de l’initiation au basket, 1 panier marqué vaut 1 pièce de monnaie gagnée. L’équipe vainqueur est celle qui a récolté le plus de points. Entre temps, les joueurs peuvent dribbler dans la zone bouteille.

Le démineur

Il est conseillé de déminer sur terrain une bombe sous forme de ballon afin d’améliorer le niveau de passe des enfants. Ces derniers ne doivent pas marcher avec la balle, encore moins la faire tomber par terre. Ils n’ont droit au dribble que dans la raquette qui sert de zone de déminage.

Les joueurs gagnent 1 point si le ballon ne touche pas le sol jusqu’à la clef, ou 2 points s’ils parviennent à marquer un panier en un seul tir.

Le kangourou et le sprinteur pour apprendre le tir et le dribble à son enfant

Pour parfaire le tir d’un enfant, invitez-le à jouer au kangourou. Ce jeu lui incite à sauter quatre fois et à maintenir entre les mains le ballon. Ce dernier doit être positionné au-dessus du sourcil avant d’être lancé vers le plot. Il garde ses bras tendus après avoir sauté plus haut, et ce, jusqu’à ce que la balle touche le sol.

Le sprinteur est d’une grande aide pour apprendre à dribbler de la main gauche à la main droite. Dans ce jeu, le dribbleur part dans tous les sens pour pouvoir passer le ballon de l’autre côté du terrain, à un membre de son équipe.

Ces exemples de jeux sont issus des programmes élaborés par les entraîneurs de mini basket comme celle de La Tronche.

Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *